Ouvrir un restaurant est un beau projet. Toutefois, ce n’est pas une mince affaire. Il vous faudra passer des étapes avant de pouvoir servir votre premier plat. Ce guide vous présenterales éléments à prendre en considération pour l’ouverture de votre restaurant .

Réalisez un bilan personnel et professionnel

L’introspection est une étape incontournable. Vous devez-vous posez les questions suivantes pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans l’aventure :

-êtes- vous suffisamment motivé pour démarrer votre propre restaurant ?

-est-ce vos objectifs professionnels conviennent avec votre vie personnelle ?

Élaboration de votre concept

Trouver un concept nécessite une longue réflexion. Vous devez choisir le nom de votre restaurant, les plats et les menus à élaborer, la décoration de votre local, etc. Vous devez également opter pour un concept qui vous démarquera de la concurrence.

démarches à suivre pour ouvrir un restaurantTrouvez l’emplacement idéal

Pour réussir votre projet, la qualité de l’emplacement est primordiale. Choisissez un local dans un endroit fréquenté par les passants et les différents transports publics.

Réalisez une étude de marché

Pour mieux connaître le marché, cette étape est obligatoire. Renseignez-vous sur les opérations de la restauration et ses acteurs. Vous pourriez ensuite en déduire s’il est opportun de vous lancer dans votre projet d’ouverture.

Organisez vos prévisions financières

Établissez un dossier qui décrit l’ensemble de votre projet. Élaborez des scénarios et des hypothèses chiffrées sur 3 ans. L’objectif de cette étape est de montrer que votre projet est viable. Aussi, vous pourriez convaincre facilement vos futurs partenaires financiers de vous accorder un prêt.

Exécutez les formalités administratives

Avant de créer votre restaurant, un certain nombre de procédures administratives est à effectuer. Vous devez obtenir un permis d’exploitation, demander une licence pour servir des boissons alcoolisées. De plus, le plus important est de vous former obligatoirement sur l’hygiène et la sécurité.

Procédez aux règles juridiques

La dernière étape pour donner vie à votre futur restaurant est de lui conférer un statut juridique. Pour ce faire, vous devez l’enregistrer au Registre du Commerce et des sociétés (RCS).

Il existe trois types de statuts juridiques :

-La SARL qui est composée de deux associés au minimum. Elle se caractérise par la responsabilité limitée des partenaires au montant de leurs apports.

-L’EURL qui dispose des mêmes caractéristiques que la SARL sauf qu’il n’y a qu’un seul associé.

-L’entreprise individuelle où les revenus sont soumis à l’impôt et en cas de faillite les biens personnels du restaurateur peuvent être saisis.