Dans les chaudières électriques, il est essentiel que la puissance de la chaudière soit égale à la puissance nécessaire pour le service de chauffage. Si la chaudière est surdimensionnée, vous paierez plus du double de l’énergie qui serait normale.

Exemple de calcul de la puissance de chauffage

Quelle puissance choisir,La puissance détermine la surface de la maison ou des locaux à chauffe, la hauteur des plafonds.
Une maison de 90m2 avec des plafonds de 2,6 et 22ºC à l’intérieur :
90×2,6 = 234 m3
Logement en zone -3ºC : 234 x 20 = 4680 W puissance de la chaudière.
Logement dans une zone de 5ºC : 234 x 12 = 2808 W de puissance de chaudière.
Logement dans une zone à -10ºC : 234 x 27= 6318 W de capacité de chaudière.
Il est habituel lors du calcul des chaudières électriques d’autres marques d’installer des chaudières électriques de 30 kw pour chauffer cette même surface.

Appliquez cette formule pour vérifier si la chaudière dont vous disposez dans votre maison est bien calculée

Si ce n’est pas le cas, la consommation augmente les frais de chauffage. Dans les installations de chauffage, le calcul théorique est généralement très surdimensionné. Ce qui crée un grave préjudice pour le consommateur. Dans le cas des pompes à chaleur, le rendement est instable, la qualité de l’air est mauvaise et la consommation est supérieure à celle d’une chaudière électrique.

Cette formule peut également être appliquée pour le calcul des radiateurs électriques. Cependant, cela concerne les radiateurs à basse température. Pour le reste des radiateurs électriques, la formule ne fonctionnera pas car le confort est réduit par les problèmes de pollution électromagnétique et de carbonisation de la matière organique dans l’air. Quand le confort est réduit les gens augmentent la température et pour chaque 1ºC qui est augmenté au-dessus de 22ºC, la consommation électrique augmente de 8%.